chambrière


chambrière

chambrière [ ʃɑ̃brijɛr ] n. f.
• 1190; de chambre
1Vx Femme de chambre, servante.
2(1678; de de chambre « qui sert au quotidien ») Fouet léger à long manche employé dans les manèges, les cirques, etc.
(1803) Béquille d'une charrette.

chambrière nom féminin Littéraire. Femme de chambre, servante. Long fouet, utilisé depuis le centre de la piste par les dresseurs de chevaux non montés, et, dans un manège, par le professeur d'équitation. Pièce de bois placée sous un véhicule hippomobile à deux roues, et qui sert à le maintenir horizontal lorsqu'il est dételé. ● chambrière (synonymes) nom féminin Pièce de bois placée sous un véhicule hippomobile à deux...
Synonymes :

⇒CHAMBRIÈRE, subst. fém.
A.— Vx et littér. Synon. femme de chambre (cf. aussi camérière, camériste) :
1. Dans une chambre à coucher, une jeune femme, déjà en bonnet de nuit, se fait enlever des épaules par une chambrière son caraco, pendant qu'une autre fille de chambre bassine son lit.
E. DE GONCOURT, La Maison d'un artiste, 1881, p. 63.
2. Les quatre cardinales
sont plagiaires.
Mais les théologales
sont chambrières.
PÉGUY, Quatrains, 1914, p. 605.
B.— TECHNOL. Objets qui aident à accomplir certaines opérations de nature technique.
1. MAN. Fouet à long manche et à longue lanière utilisé pour le dressage des chevaux. Et elle [la petite chienne savante] répondait à chaque claquement de la chambrière par une grimace nerveuse (COLETTE, L'Envers du music-hall, 1915, p. 93).
2. Morceau de bois mobile fixé par un anneau sous une charrette et servant à la maintenir à l'horizontale quand elle n'est pas attelée. Synon. béquille. On avait sorti une charrette de dessous un hangar; on la posa sur ses chambrières, et on nous fit monter dedans (H. MALOT, Sans famille, 1878, p. 28).
3. Trépied de charron servant à soutenir une voiture en réparation.
4. MAR. Raban de ferlage servant à serrer certaines voiles.
Sorte d'estrope servant à suspendre une manœuvre.
Prononc. et Orth. :[]. Yod de passage n'est pas noté ds WARN. 1968 ni ds FÉR. 1768, FÉR. Crit. t. 1 1787, LAND. 1834, GATTEL 1841, NOD. 1844, FÉL. 1851, LITTRÉ; il est noté ds DG, PASSY 1914, Pt ROB., Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr. Ds. Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. A. 1165-70 chamberiere « fille de chambre » (Erec et Enide, éd. W. Foerster, 487 ds T.-L. : ne chanberiere ne meschine); fin XIIe début XIIIe s. chambriere (Moralités sur Job, éd. W. Foerster, 301, 32, ibid.). B. 1. 1678 (GUILLET, Les Arts de l'homme d'épée, 1re part., p. 55 : La Chambriere est une longue bande de cuir attachée au bout d'une cane ou d'un baston pour animer un Cheval, & le chastier s'il refuse d'obéïr au Cavalier); 2. 1803 (BOISTE : Chambrière [...] support d'une charrette). A dér. de chambre étymol. A; suff. -ière (fém. de -ier). B p. ext. de sens, 1 et 2 désignant des objets dont on se sert, qui aident, cf. servante. Bbg. BAUDEZ (J.). Le Cirque et son lang. Vie Lang. 1962, pp. 58-66. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 38.

chambrière [ʃɑ̃bʀijɛʀ] n. f.
ÉTYM. 1678; de chambre, dans… de chambre « qui sert à l'usage quotidien ».
1 Techn. Fouet léger à long manche employé dans les manèges (les cirques, etc.).
2 (1803). Techn. Support mobile destiné à soutenir une charrette non attelée. Béquille.
3 Mar. Raban servant à serrer certaines voiles; estrope servant à suspendre une manœuvre levée.
HOM. Fém. de Chambrier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chambriere — Chambriere, f. acut. Par syncope de ce mot entier Chamberiere, qui vient du Latin Cameraria, comme aussi le Francois dit Chambre, de Camera Latin par mesme syncope et interposition de la lettre B, pour addoucir et faciliter la prolation de la… …   Thresor de la langue françoyse

  • chambrière — CHAMBRIÈRE. s. fém. Servante de personnes de petite condition. Chambrière qui cherche condition. [b]f♛/b] Il signifie aussi dans les Académies où l on montre à monter à cheval, Un bâton de trois ou quatre pieds de longueur, au bout duquel est… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chambriere — Chambriere. s. f. Servante de personnes de petite condition. Chambriere à loüer. Il signifie aussi dans les Académies où l on montre à monter à cheval, Un baston de trois ou quatre pieds de longueur, au bout duquel sont attachées des courroyes,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Chambrière — er en betegnelse for en kammerpige …   Danske encyklopædi

  • chambrière — (chan bri ê r ) s. f. 1°   Femme attachée au service de la personne et des chambres. On dit maintenant femme de chambre. •   Il était une vieille ayant deux chambrières : Elles filaient si bien...., LA FONT. Fabl. V, 6. 2°   Terme de manége.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHAMBRIÈRE — s. f. Servante de personnes de petite condition. Chambrière qui cherche condition. Il a congédié sa chambrière. CHAMBRIÈRE, dans les Manéges, Bâton de trois ou quatre pieds de longueur, au bout duquel est attachée une courroie, une longe de cuir …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Chambriere — Cham|bri|e|re [ʃãbri e:rə], die; , n [frz. chambrière, eigtl. = Zimmermädchen, Dienerin, zu: chambre = Zimmer]: beim Zureiten u. in der Manege benutzte Peitsche …   Universal-Lexikon

  • Chambriere — Cham|bri|e|re [ʃã...] die; , n <aus fr. chambrière, urspr. »Kammerjungfer, Zofe«>: 1. (veraltet) Kammermädchen. 2. beim Zureiten u. in der Manege benutzte Peitsche …   Das große Fremdwörterbuch

  • Thiphaine Arnoul — Thiphaine Arnoul, femme illégitime de Guillaume de Prez, seigneur de Pré en Pail, grand mère d Ambroise de Loré. Sommaire 1 Résumé 2 Biographie 2.1 Chambrière 2.2 …   Wikipédia en Français

  • шамберьер — (фр. chambriere) длинный хлыст, применяемый в цирке дрессировщиками лошадей. Новый словарь иностранных слов. by EdwART, , 2009. шамберьер [фр. chambriere] – длинный кнут, употребляемый в цирке или манеже Большой словарь иностранных слов.… …   Словарь иностранных слов русского языка